Un peu d'espoir pour l'industrie de la nuit

22 septembre 2020

La ville où la pandémie globale est supposée avoir débuté, retourne à la normale alors que les autorités affirment qu’il n’y a eu aucun cas de transmission communautaire depuis le mois de Mai. Il était d’ailleurs possible de voir des jeunes gens entassé sur la piste de danse, chose qui demeure proscrite dans la majeure partie du monde.

Les autorités du pays disent qu’il n’y a eu aucune transmission au sein de la communauté de Wuhan où un programme de dépistage de masse pour tous les habitants de la ville, soit 11 millions de citoyens a été lancé depuis Mai dernier. La Chine affirme aussi qu’il y a eu 33 jours qui ont passé sans aucun nouveau cas de Covid.

Cette semaine, le nombre de vols desservants Wuhan, ville où la pandémie est supposée avoir commencé dans un marché public est retourné à une normalité d’avant pandémie. Par ailleurs, la Chine avance qu’elle devrait avoir un vaccin très bientôt prêt à être distribué au public et ce, d’ici le mois de Novembre cette année.

Madame Guizhen Wu, chef et experte en biosécurité au Centre chinois pour le control et la prévention des maladies (CDC) dit avoir été vaccinée en avril dernier et n’avoir souffert d’aucun effet secondaire. À la suite d’informations, la Chine a pu vacciner des dizaines de milliers de citoyens avec le vaccin expérimental contre la Covid. La vaccination a été pratiquée malgré les appréhensions des experts concernés par le danger d’utiliser le vaccin sans que tous les essais standard n’aient été complétés. Madame Wu disait à la télévision d’état cette semaine : ¨Jusqu’à maintenant, aucune personne vaccinée n’a attrapé la maladie¨. Cette dernière a également dit : ¨Jusqu’à présent, le programme de vaccination fonctionne parfaitement bien. Il n’y a aucun effet secondaire de reporté¨.